Rénopacks et écopacks

Conditions d’octroi

Pour familles nombreuses et propriétaires bailleurs

Pour bénéficier d’un rénopack ou d’un écopack, vous devez :

  • soit être une famille nombreuse, et être propriétaire du logement;
  • soit être propriétaire du logement que vous confiez en gestion à un opérateur (AIS ou APL) en vue d’une location ou que vous mettez gratuitement pendant un an au moins à disposition d’un parent (jusqu’au deuxième degré);
  • soit être propriétaire du logement que vous mettez en location (pas de prime dans ce dernier cas);
  • avoir bénéficié de revenus imposables qui n’excèdent pas 93.000 euros pour l’année de référence (= 2015 pour un dossier ouvert en 2017),
  • avoir remboursé le prêt à l’âge de 75 ans;
  • disposer de revenus stables et d’une capacité financière suffisante.

Le logement concerné doit

  • être situé en Wallonie ;
  • être occupé en tant que logement depuis au moins 10 ans.  Si l’occupation remonte à 20 ans, le prêt peut être assorti d’une prime ;
  • respecter les critères de salubrité, de conformité électrique et les normes urbanistiques ;
  • être reconnu améliorable par un estimateur public pour une demande de rénopack ;
  • être affecté au logement. Une utilisation professionnelle dont la superficie n’excède pas 50 % de la superficie habitable est possible.

Les travaux financés sont :

  • Les travaux visés par le rénopack :
    • installation électrique
    • remplacement des menuiseries extérieures
    • remplacement des menuiseries extérieures du logement non étanches à l’air*
    • placement des accessoires des menuiseries extérieures*
    • ensemble des travaux à entreprendre dans un logement pour résoudre des problèmes de salubrité
    • remplacement de la toiture et/ou d’une charpente
    • assèchement et assainissement des murs et sols
  • Les travaux visés par l’écopack :
    • installation d’une chaudière au gaz propane*
    • placement de panneaux photovoltaïques*
    • isolation du toit, des murs, des sols
    • installation d’une chaudière à condensation au gaz naturel, d’une chaudière biomasse, d’une chaudière mazout à condensation*
    • installation d’une pompe à chaleur (pour l’eau chaude sanitaire et/ou le chauffage), d’un chauffe-eau solaire ; d’un poêle à pellets*
    • réalisation d’un audit énergétique
    • fermeture du volume protégé*

Les travaux marqués d’une * n’ouvrent pas le droit à une prime.

Attention :
  • Les travaux doivent être exécutés dans les deux ans et respecter les critères techniques d’octroi des primes d’énergie et rénovation en Wallonie ;
  • Les travaux doivent être réalisés par un entrepreneur inscrit à la BCE, sauf l’isolation du toit que vous pouvez réaliser vous-même ;
  • Le Fonds paie directement vos factures à l’entrepreneur.
Attention, emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent